retour à l'accueil de l'association tunaka accueil de tunaka
 

retour à la page principale d'alexandra fresse - auteur


Première page

Alexandra Fresse - extrait du roman Les chants des anges
 

La nuit s'est faite, brusque, sur le vallon. Dans le vallon, un village, Belcourt-sur-Orge, le long de la départementale. Et sur le bord de la départementale, la maison des grands-parents.

Dans l'encadrement de la porte, mon grand-père. Pépère est là et il attend. Pépère Jean regarde. Ecoute. Ressent l'orage qui s'installe et va bientôt crever au-dessus de la colline, en face. Il compte les secondes entre l'éclair et le grondement sourd. Il écoute le chemin de l'orage, le mouvement de la masse électrique. Jusqu'à ce que lumière et craquement se confondent. Il regarde passer la colère.

Puis le ciel éclate et pleure.

Il est la terre qui fume et respire enfin.

L'air devient frais, plaqué par le rideau dense. Les hirondelles racontent à la grange leur soulagement, elles qui tout à l'heure volaient si bas.